Grossesse, stress et schizophrénie

«Les enfants nés de femmes qui souffrent de stress sévère au début de la grossesse courent un risque accru de développer une schizophrénie plus tard dans la vie», rapporte le Daily Telegraph. Le journal a indiqué qu’une étude danoise de 1,38 million de naissances de 1973 à 1995 a montré que le risque de schizophrénie