La dette douteuse frappe les bénéfices de Sigma

Les bénéfices annuels de Sigma Pharmaceuticals devraient atteindre un peu plus de 100 millions de dollars, soit une augmentation de 12% par rapport à l’année précédente.

Cependant, la croissance de l’EBIT (bénéfice avant intérêts et impôts) pour la période de 12 mois au 31 janvier pourrait effectivement être perdue car la société comptabilise un ajustement comptable unique de 20 millions de dollars.

L’ajustement comprend une dette douteuse de l’ordre de 8,5 millions de dollars due par une “pharmacie mono-groupe”, indique la société, qui craint que le groupe ne puisse être mis sous séquestre ou administré.

Les 11,4 millions de dollars restants sont une récupération des assureurs monétaires payés pour un règlement avec des investisseurs qui ont intenté un recours collectif en raison d’une orientation trompeuse sur les bénéfices.

Sigma et son assureur ont conclu un accord après que l’ancien PDG Elmo De Alwis et le directeur financier Mark Smith ont plaidé coupable à la falsification des comptes de la société.

Le résultat d’exploitation devrait être “globalement en ligne” avec l’année précédente.

Alors que les «impacts exceptionnels sont décevants», l’entreprise est en «bonne forme», a déclaré le PDG Mark Hooper lors d’une mise à jour sur le trading ASX.

Sigma est confiant sur une croissance de l’EBIT de 5% pour l’exercice 2017/18.