Les pharmaciens accusés de «prix abusifs» les malades

Les pharmaciens ont été accusés de surcharger les patients australiens pour des médicaments, dans une série d’articles publiés dans les publications de News Limited site Internet de fda.

Les rapports, publiés dans l’écurie News Limited, ont fait valoir que les patients australiens étaient forcés de payer “plus pour leurs traitements médicaux qu’ils ne le devraient”, malgré les remises soi-disant généreuses des pharmaciens aux pharmaciens.

“Selon le régime australien de subvention des avantages pharmaceutiques, le gouvernement fixe le prix à payer aux chimistes pour les médicaments, mais les compagnies pharmaceutiques vendent les pilules moins cher aux chimistes qui réalisent des profits jusqu’à 80%”, écrit le Daily Telegraph.

Les rapports ont également affirmé que les contribuables australiens gaspillaient “au moins 400 millions de dollars par an en médicaments génériques”, et comparé les prix plus élevés des 20 médicaments les plus couramment utilisés en Australie aux prix britanniques.

Le professeur Brian Owler, président de l’Australian Medical Association (AMA), a déclaré au Daily Telegraph qu’il était “si sidéré” quand on lui a dit que les contribuables avaient dépensé 15 milliards de dollars pour “protéger les pharmaciens”.

“Si vous êtes sérieux au sujet d’essayer d’économiser de l’argent et de fixer le budget, alors vous devez jeter un bon coup d’œil à long terme”, a déclaré le professeur Owler.

Un éditorial d’Adelaide Advertiser affirmait que «certaines pharmacies australiennes semblaient être coupables de prix excessifs» et que la «literie en plumes» des prix gonflés des pharmacies n’avait pas été traitée malgré l’introduction d’une politique de divulgation des prix. |

Les pharmaciens montrent leurs compétences aux parlementaires