Évolution récente de la prévention secondaire et de la réadaptation cardiaque après un infarctus aigu du myocarde

L’infarctus aigu du myocarde reste une cause fréquente de décès dans le monde entier. Malgré la diminution de la mortalité par cardiopathie coronarienne dans la plupart des pays développés, la mortalité augmente dans la plupart des pays d’Europe orientale et des pays en développement1. Au Royaume-Uni, 1,2 million de personnes auraient survécu à des crises